03/12/2005

REVUE DE PRESSE : ce qu'en dit Jacques FRANCK ( " La Libre" )

"Ce premier roman d'une scénariste de formation, née en 1964, est issu d'une nouvelle primée par le concours "Fureur de Lire". Il a retenu l'attention des responsables du Grand Miroir re-né au sein des éditions Luc Pire, pour son caractère "savoureux, intelligent et accessible". De quoi s'agit-il? D'une petite fille dans une famille bruxelloise d'après mai 68 qui, comme dans toute enfance, dit Julie Guerlan, "entre deux sucreries", a ses trous au coeur: pourquoi sa souriante maman est-elle parfois au bord des larmes? Quelles sont parfois ces étincelles sombres dans les yeux de son papa farceur? Pourquoi Dieu s'invite-t-Il dans les rêves d'une enfant dont la famille n'est pas croyante? Bref, comment une petite fille devient-elle adulte, avec des envies de mourir mais aussi d'un pudding au chocolat pour son quatre heures? Quelques longueurs n'occultent pas de réels bonheurs d'observation et d'écriture, ni ce regard décalé qui a valu à Julie Guerlan le prix Laurent de Graeve, proclamé à l'ouverture de le dernière Foire du livre au Centre culturel d'Uccle." ("La Libre".02/12/05)

Les commentaires sont fermés.