28/11/2005

REVUE DE PRESSE : ce qu'en dit Myriam GOORIS

L’AVIS DE Myriam GOORIS (sur le site de “TROPISMES”)(...)Autre surprise de la rentrée : Julie Guerlan, une belge qui inaugure en fanfare le renouveau du Grand Miroir. Première communion raconte allégrement les années 60 vues par une gamine remuante depuis la loge de concierge où vit sa grand-mère. Une histoire rondement menée qui nous entraîne dans un Bruxelles surprenant (pour le lecteur d'aujourd'hui) mais authentique, poétique et très très drôle. Encore une lecture tonique. Une lecture qui change notre regard sur la ville et ces fabuleuses années 60-70."

Les commentaires sont fermés.